« La fille qui venait d’un pays disparu. La chute du Mur vue de l’Est »

La chute du Mur vue de l’Est

Saskia Hellmund a 15 ans quand les manifestants envahissent les rues de Leipzig et de Berlin pour faire tomber le régime socialiste. Elle a 16 ans quand la réunification des deux Allemagnes est scellée. Alors, son pays natal n’existe plus, elle n’a plus de patrie.

Dans son récit autobiographique « La fille qui venait d’un pays disparu », Saskia témoigne de cette époque trouble qui a forgé sa personnalité. Elle décrit son vécu et livre en même temps une analyse des événements historiques qui ont changé le cœur de l’Europe il y a 30 ans.

Les manifestations contre le régime est-allemand, les dangers, les incertitudes, les bouleversements pour la population, les conséquences de la réunification pour l’Allemagne de l’Est… l’analyse des faits historiques dévoile une autre vision de la fin de la guerre froide, jusqu’alors inconnue en France.

La chute du Mur a été un moment de grande émotion, mais également un choc pour les Allemands de l’Est. Devoir s’adapter du jour au lendemain à une autre façon de vivre, à d’autres valeurs et exigences, faire face aux fléaux de la société actuelle comme l’insécurité et le chômage : la nouvelle liberté acquise a eu une face cachée. Perdre son pays, ses habitudes et voir dévaloriser ses origines ont été des expériences traumatisantes.

Editions Les Points sur les i, Paris 2015

7 euros

Conférence « La chute du Mur vue de l’Est » :

  • le lundi 7/11/22 dans les deux lycées de Clisson
  • le mercredi 13/4/23 à 9h à l’UTL de Quimper
Publicité